Delphine SAOUT : Tapissier

Garnitures traditionnelles

100_0517    

Les garnitures Traditionnelles

Un savoir faire ancestral , fait de matériaux naturels tels que le crin végétal, la toile de jute ( toile d'embourure, toile forte), le crin animal, les sangles en jute, la corde à guinder en chanvre, les ressorts en cuivre ou en métal, etc ...

La garniture est  un modelage de la toile avec le crin et une succestion de points .

Cette méthode  permet  une parfaite adaptation de la garniture selon le style de votre siège, car au fil des époques les techniques ont évoluées, ainsi que leurs formes.

A l'origine, les garnitures étaient simplement constituées de coussins ou de cuirs tendus. Le rembourage de  garnitures fixes sur batis date des époques Henri II et Louis XIII. Il comprenait,un sanglage fixé sur les traverses,une masse de fibres sur laquelle était tendu un cuir .

Par la suite, les bords sont garnits d'un bourelet "en cuvette" avec remplissage de fibres (époques Louis XIV -Régence-Louis XV).

Sous Louis XVI, les fibres sont emballées sous une toile de lin.Cet emballage est consolidé par des points de ficellepiqués sur les bords.

Epoque empire,même méthode,les garnitures sont soigneusement piquées,ce qui durcit le garnissage.

des coussins de plumes sont posés sur des plates formes sanglées.Pour cette période (fin du XVI eme siècle au premier quart du XIX eme siecle)les sangles sont clouées sur le dessus des traverses et visibles sous le fond des sièges.La rondeur des bourrelets et le bombement du dessus des fonds s'atténuent progressivement.

Tout cela permet un grand confort et donne une très longue durée de vie à vos sièges .

 

 

100_0513   Fut de fauteuil style Restauration nu.

   100_0514   Le guindage:


100_0516   Le piquage

  

  Bergère Louis XVI

bergre garniture fond100_0466bergre garniture dossier100_0467

© 2015 Delphine SAOUT - Tapissier d"ameublement